Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Association qui s'est donné pour mission la promotion des activités artistiques ainsi que la mise en valeur et la protection d'un patrimoine unique, Barfleur et ses environs.

La Presse en parle - Martine BASLE

Publié le 5 Août 2008 par l' Association B' Art' Fleur in La Presse en parle...


OUEST-FRANCE
Aujourd'hui. Martine Baslé expose ses oeuvres à Barfleur - Cherbourg
mardi 12 août 2008


La salle polyvalente de Barfleur, située rue des écoles, accueille les oeuvres de Martiner Baslé jusqu'au 19 août. Une exposition au cours de laquelle l'artiste amateur présente des encres de Chine et des pastels ainsi que des volumes d'oiseaux et de poissons. « Soit deux années de travail. J'ai toujours dessiné et je suis autodidacte. C'est une passion et une seconde nature, précise Martine Baslé. J'aime le mouvement des personnes ainsi que leurs expressions. J'ai réalisé beaucoup de scènes de foires agricoles. J'aime la campagne! Il faut savoir que j'ai été élevée au lait de vache à Honfleur pour ensuite travailler dans le Sud de la France. C'est facile de comprendre que j'ai été privée de vaches et de chevaux, c'est pourquoi j'aime les reproduire sur mes toiles. »

Les vues marines prennent également une grande place dans l'exposition de Martine Baslé. « J'ai une maison à Barfleur depuis neuf ans. Ici, un peintre se régale des couleurs et des vues du littoral. À la suite de cette exposition, je sillonnerai les routes de la région pour peindre les comices agricoles », conclut Martine Baslé qui, pour l'occasion, dédicacera aussi son ouvrage Lettres à Jules.

( source : http://www.ouest-france.fr )

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Site Internet CHERBOURG.MAVILLE

Archives actualité quotidienne
Lundi 04 Août 2008



Martine Baslé écrit ses Lettres à Jules - Cherbourg

Martine Baslé vient de publier aux éditions Isoète « Lettres à Jules : correspondance barfleuraise imaginaire avec Jules Renard ». Les lavis d'encre qui illustrent cette charmante correspondance sont également de l'auteur, qui croque avec bonheur le quai Chardon, les cabanes de pêcheurs ou encore le phare de Gatteville. L'ancienne journaliste de Nice-Matin est normande d'origine, puisque née à Honfleur : « Je passe cinq à six mois par an à Barfleur. Ici, c'est le même langage qu'à Honfleur, le même éclairage aussi ». Martine Baslé s'adresse à Jules Renard, le célèbre écrivain qui écrivit L'Ecornifleur ici même : « Vous vous êtes bien entiché des lieux, mon cher Jules ! ». L'homme de lettres séjourna au fort, à la pointe nord-est du village, lieux qu'occupera quelques années plus tard le peintre Paul Signac. Comme eux, Martine Baslé est fascinée par Barfleur. Dans ses lettres, elle souhaite montrer à Jules Renard que le port et ses alentours n'ont rien perdu de leur charme. L'artiste dessine des croquis sur le motif, prend des clichés et peint ensuite chez elle, à l'abri d'une météo changeante, « mère de poésie »

Pratique.
Lettres à Jules, éditions Isoète, 19,50 €

( source : http://www.cherbourg.maville.com )

 

Commenter cet article